pic de clarabide

  • 01
    Localisation: loudenvielle, époque : juillet à mi octobre Durée: 10 heures AR pour le pic Difficulté: * longueur, éboulis ou névés raides du col de gias Dénivelé: 2000m environ Accès: Arreau, loudenvielle, terminus de la route au pont du prat(centrale électrique) Altitude maximum: 3021m Cartographie: IGN/Randonnées pyrénéennes (1/50 000):Luchon
  • 02
    Août 2011. Me revoilà au départ du chemin qui va vers le refuge de la soula à Pont du PRAT. Direction le pic de clarabide. Le sentier monte en lacets mous dans la forêt. Il est toutefois possible de passer par un sentier plus raide signalé par un panneau.
  • 03
    On atteint enfin les gorges de clarabide. Sur plus d'un km le sentier monte peu. Au bout des gorges une brève descente puis une petite remontée. Me voilà au refuge de la Soula en 1h10 .
  • 05
    Un panneau indique " lac de pouchergues 1h30". Autant le dire de suite c'est un temps optimiste. 500m de dénivelé sur 4 kms mesuré au GPS vous avez tout de suite compris qu'il faut courir..
  • 06
    Le sentier franchit d'abord une passerelle puis en laisse une autre sur la droite .
  • 07
  • 08
    Le chemin est peu entretenu et serpente entre les blocs.
  • 09
    Si l'itinéraire vers le lac de caillauas, large et bien entretenu est très fréquenté, tel n'est alors pas le cas pour ce sentier.
  • 010
    On rejoint enfin la jonction entre le vallon d'aygues tortes à droite, emprunté par la hrp, et à gauche le vallon de Pouchergues.
  • 011
    La sente franchit la barre rocheuse par un passage facile et se poursuit dans les herbages.
  • 012
    Par une dernière montée le chemin rejoint le déversoir à sec du lac de pouchergues. 1h10 pour moi après avoir quitté le refuge de la soula. La sente discrète mais bien visible contourne le lac par la gauche légèrement au dessus de l'eau.
  • 013
    Au bout du lac elle se poursuit toujours, étroite mais assez nette. Il faut remercier les brebis, nombreuses ici, qui assurent, gratuitement, l'entretien du sentier..
  • 014
    La sente cairnée monte en direction de la paroi du cirque qui parait infranchissable.
  • 015
    Le col de gias, une pente pénible avant d'y arriver
  • 016
    le lac de clarabide, sous le port de gias
  • 017
    Enfin au port de gias, non sans peine. Le sommet parait tout proche..En réalité le pic de clarabide est divisé en deux sommets,l'oriental et le central
  • 018
    Un désert minéral
  • 019
    En montant
  • 020
    Évidemment du col la vue est magnifique. Lac de clarabide ou de gias, je ne sais plus
  • 021
    Sous le col, le versant espagnol
  • 022
    Le pic des gourgs blancs et le lac de gias en contrebas
  • 023
    Le pic de clarabide
  • 024
    Enfin au sommet
  • 025
  • 026
    Plus loin les posets semble t'il
  • 027
    Vue du sommet
  • 028
  • 029
    Les gourgs blancs ? je reste seul un long moment au sommet. La descente sera longue.
  • 01
  • 02
  • 03
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
  • 025
  • 026
  • 027
  • 028
  • 029