le tour du canigou

01
Départ du gîte de batere, atteint par la route partant d'amélie les bains vers le col de la cirere. Première étape de batere au refuge mariailles.
03
Le chemin part sur la droite du gîte de batere. Au début, la piste est assez facile à suivre..
04
De temps en temps, à travers les branches, le massif se dévoile
05
la sensation d'isolement est totale..
06
des prairies à traverser..
07
alternent avec des bosquets..
08
Aux bifurcations, je cherche le balisage éventuel, pour ne pas se tromper. A l'époque le balisage est assez déficient. Je me fie aux rubalises du trail qui doit s'y dérouler dans peu de temps
09
010
Montées et descentes se succèdent dans la forêt
011
012
le chemin passe au dessus de saint guilhem ou je n'irai pas . Maintenant, un refuge neuf y a été construit. Je doute de sa rentabilité..
013
Il est facile de se perdre dans les prairies. Désormais le balisage est bien clairsemé
014
015
Le chemin arrive vers les estables
016
017
le col de la régine n'est pas loin
018
Commence alors la longue remontée vers le pla guilhem
019
020
021
022
023
024
025
Me voila au pla guilhem, vaste plateau, unique en son genre à cette altitude
026
027
Il me reste à redescendre vers le refuge de mariailles
028
029
J'arrive enfin au refuge après 40kms d'effort. Mon mollet droit me fait mal.
030
Deuxième étape: retour à batère, ou l'accueil fut toujours bon.
031
ette étape ne présente aucune diffculté d'orientation. De mariailles j'emprunte d'abord le gr10, que je quitte plus haut à une bifurcation..
032
près avoir passé le refuge arago, en mauvais état, je me dirige vers le porteille de valmanya, et emprunte la cheminée du canigou pour déboucher au sommet..
033
Du sommet, je redescends vers le refuge des cortalets et emprunte le balcon du canigou. En cette année 2009 le chemin est encombré par les troncs d'arbre à cause de la tempête qui a sévi. Je rejoins le col de la cirere, puis le gîte de batere. Etape longue mais sans difficultés d'orentation.