• 02
    Date : juillet 2011 Localisation : fabreges, béarn époque : juillet à mi octobre Durée: 7 heures30 fait en 4h15 AR en juillet 2011 Difficulté: * escalade facile Dénivelé 1600 m environ Accès Pau, laruns, gabas, lac de fabreges, station, panneau en bois discret Altitude maximum: 2826 m Cartographie IGN/ Randonnées pyrénéennes (1/50 000):béarn
  • 03
    Un panneau en bois, un peu fatigué, indique le départ de l'itinéraire, en 2011 en tout cas. le sentier monte en lacets raides et serrés dans la forêt, large par endroits . Enfin, après 500 m de dénivelé environ, il sort de la forêt.
  • 04
    Il devient aussitôt moins net et a tendance à se perdre entre diverses traces d'animaux. Il est toutefois bien et abondamment cairné. En me retournant j’aperçois l'ossau, sa majesté.
  • 05
    Plus haut, toujours en montant droit dans les pâturages en suivant les cairns, j'arrive au refuge en tôle, inoccupé cette année, pour le moment en tout cas . Certains années un patou redoutable sévissait. Seules quelques vaches débonnaires balisent le chemin.
  • 06
    Après cette cabane le chemin fait un coude vers la gauche et atteint enfin le lac du lurien vers 2200 m d'altitude
  • 07
    le lac du lurien
  • 08
    au bord du lac
  • 09
    Le chemin contourne le lac par la gauche puis s'élève vers la droite en direction du col du lurien.
  • 010
    Un peu avant le col un sentier bien tracé part à droite dans la caillasse. On arrive au pied de la seule difficulté: une barre rocheuse ou ruisselle un filet d'eau qui rend la roche un peu glissante, surtout à la descente.
  • 011
  • 012
    en montant au col du lurien
  • 023
    En descendant du col du lurien. La petite barre rocheuse qu'il faut franchir au dessus de petit névé
  • 013
    Une fois passée cette petite difficulté la sente, toujours bien tracée reprend son cour. On finit par atteindre le sommet, ici vu de l'avant sommet.
  • 014
    J'y arrive en 2 h20 tranquille, sans forcer. Un petit 700 m d+ heure environ qui est mon allure de croisière. Et la, comme on est souvent seul, ce sommet étant méconnu, on a tout le loisir d'admirer la vue : Le pic du midi d'ossau bien sur
  • 015
    au sommet le lac du lurien en contrebas
  • 016
    Le palas et le pic d'arriel, ce dernier tout proche, à vol d'oiseau..
  • 017
  • 018
    le lac d'artouste en contrebas
  • 019
    le sommet
  • 020
  • 021
  • 022
    Les lacs d'arremoulit, émeraudes parfaites.
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 010
  • 011
  • 012
  • 023
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
Total Length: 0Max Elevation: 0Min Elevation: 0