pic de campbiel

  • 01
    Localisation : Vallée d'aure, Hautes Pyrénées époque : début de l'été à octobre Durée: 6 heures selon le topo de VERON. Difficulté: montée raide finale et éboulis Dénivelé: 1300 m Accès: lannemezan, arreau, route du cap de long, se garer dans un virage avant le barrage de cap de long vers des ruines Cartographie:IGN/Randonnées pyrénéennes (1/50 000): Bigorre
  • 05
    Pont sur le ruisseau d'Estaragne, à 2 079 m sous le barrage de cap de long, ruines.
  • 06
    Utiliser le petit sentier qui remonte le vallon d'Estaragne, rive gauche du ruisseau, en direction du Sud. Confluent de ruisseau, 2 192 m. 'élever Sud-S.O., dans l'herbe. 2 275 m, traverser un ruisseau et poursuivre l'ascension, dans l'herbe, S.O par la sente bien nette et cairnée
  • 07
    A 2 400 m on atteint le rebord inférieur d'une grande cuvette Monter vers l'Ouest, en direction du col d'Estaragne bien visible.
  • 08
    Ne pas aller au col mais s'élever directement vers la gauche (Sud-S.O.) en direction du Pic d'Estaragne.
  • 09
    Pic d'Estaragne 3 006 m. Descendre vers l'Ouest, une sente bien nette. Col 2 922 m. Suivre à flanc, vers l'Ouest, dans les éboulis fins,
  • 010
    une autre sente d'abord proche de l'horizontale qui pousse ensuite à gauche, grimpe vers la crête N.E. du Campbieil que l'on atteint vers 3 065 m. La suivre, on trouve une bonne sente, bien raide,dans les éboulis fins. Sommet.
  • 011
  • 012
    Pour descendre emprunter la voie dite normale qui descend au lac de cap de long en 2 h 00 parfois dans les éboulis pénibles .
  • 02
  • 03
    Suivre la sente assez nette et cairnée en laissant le gourg de cap de long assez loin à gauche. .
  • 04
    Une fois au lac de cap de long l'itinéraire passe dans des gros éboulis parfois pénibles. On rejoint le point de départ en longeant le lac.
  • 01
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 010
  • 011
  • 012
  • 02
  • 03
  • 04