pic d'ardiden

01
Localisation : France, Cauterets la fruitiere époque : juillet à octobre Durée: 8 h 30 selon le topo de G VERON. En juillet 2010 3 h30 pour le sommet, 3h pour la descente Difficulté: ** escalade sur des gros blocs parfois instables Dénivelé 1700 m.environ Accès : argeles gazost, cauterets, route du pont d'espagne, la fruitière Hôtel Auberge, parking. Altitude maximum: 2988 m Cartographie IGN/Randonnées pyrénéennes (1/50 000):Bigorre
05
Traverser le gave du Lutour et remonter le large chemin du lac d'Estom. Le chemin qui monte lentemnt par paliers successifs passe un ressaut dit " Portail de Limouras ", 1 458 m. Trente mètres à gauche, abri (cabane de Pouey-Caut).Traverser la Passerelle, 1 537m, sur le ruisseau de Lanusse et, de suite après, à gauche, prendre le sentier conduisant au refuge Russel.
06
Le sentier, dit sentier Falisse, étroit et bien tracé, s'élève d'abord doucement vers le Sud-S.E. puis, à 1 585 m, vire brutalement à gauche (Nord-N.P:.) et grimpe ensuite en lacets dans la forêt. Refuge Russel, 1 980 m. j'y ai de bons souvenirs d'une nuit, seul au monde, à fumer un reste de royale menthol, entre ciel et terre. Encore bien tracé et facile, le sentier s'élève doucement vers le S.E. .
07
A 2 090 m, le sentier se divise. Un cairn discret signale la bifurcation.Laisser à droite l'itinéraire du col de Culaus et prendre le sentier étroit mais bien tracé qui s'élève en lacets sur le flanc gauche du pic .
08
On arrive à un Replat, vers 2 300 m. Le sentier poursuit son ascension vers l'Ouest, en effectuant quelques lacets. Autre cuvette pierreuse, 2 440 m. Se diriger vers la brèche au Nord- Est à présent bien visible.
09
A cet endroit, en juillet 2010, je ressens une contracture aux deux cuisses, bizarre. Cette blessure va un peu me gêner mais ne m'empêche pas de continuer. Je crains le claquage et je ralentis donc mon allure. Brèche du Pourtau des Agudes, 2 566 m. La franchir, continuer presque horizontalement une dizaine de mètres.
010
vue sur le vignemale
011
Suivre une sente cairnée qui passe le plus souvent à gauche du fil de la crête et permet d'éviter ses principales difficultés. On atteint une zone de gros blocs.
012
Une fois sous le sommet remonter toute crête, en s'aidant parfois des mains pour gravir les gros blocs .
02
Les lacs d'ardiden
04
03
Le retour sera laborieux, handicapé par mes douleurs aux cuisses, qui ne sont pas des crampes ni des courbatures et qui céderont 2 jours après.