• 1
    Localisation arrens marsous époque : août à mi octobre Durée: 2 jours Difficulté: *** Dénivelépar jour: 1200 m environ Accès : argeles gazost, arrens marsous, route du barrage d'estaing Cartographie :IGN/Igc Randonnées pyrénéennes (1/50 000): Bigorre
  • 2
    Premier jour : départ du lac d'estaing. On suit le GR10 qui monte au col d'Ilhéou. A une bifurcation, vers 1890m, 300 m avant le col environ, prendre, sur la droite, une sente cairnée qui mène vers les cabanes du barbat puis jusqu'au lac du barbat (1973m) encaissé. Le sentier longe le lac sur la gauche.
  • 3
    On vise la brèche, à droite du sommet du Barbat, que l'on atteint en passant tantôt sur de gros blocs, tantôt sur les névés persistants. Au col partir vers la gauche en direction du sommet. On prend en écharpe l'arête pour rejoindre le sommet. Belle vue. Redescendre par le même chemin jusqu'à la cabane du barbat.
  • 4
    Puis reprendre le gr10 pour remonter au col d'Ilhéou (2242m). Du col descente évidente sur le lac d'ilhéou (environ 2000m). Refuge gardé l'été. C'est plus long mais plus sur que l'itinéraire qui descend directement vers le lac d'ilheou.
  • 5
    Deuxième jour: du lac d'ilhéou monter au col de la Hougade (2311m) par un chemin bien indiqué, bien tracé, balisé parc national, et très fréquenté. De ce col, on emprunte le sentier, également bien tracé et balisé parc national .
  • 6
    Ce sentier mène aux lacs Pourtet et Nere. Continuer le sentier en suivant les panneaux implantés aux bifurcations. L'itinéraire atteint son point culminant au dessus du lac du Pourtet puis redescend. Vers 2000 m, soit 200 M environ au dessus du refuge wallon, on trouve l'embranchement du chemin qui conduit aux lacs de Cambalès. Prendre la direction du col de Cambales indiquée par le panneau.
  • 7
    Le sentier est enneigé en juillet 2001 dès les premiers lacs. On suit les cairns vers le nord en direction du col de cambalès, défendu, en début de saison, par un névé qui peut poser des problèmes aux randonneurs non équipés, le matin, si il est glacé
  • 8
    Du col de Cambalès (2706m), descente en direction d'un petit laquet, à sec en fin de saison. Au bout de cette mare on trouve aors, dans les annés 90,une sente, avec des restes de balises du parc national, non indiquée sur les cartes. Cette sente, part vers la droite. Des cairns indiquent également l’itinéraire qui monte vers un collet raide, à moutons, et sans nom, situé à la base du pourtet de heche.
  • 9
    De ce col sans nom on redescend vers le lac d'estaing d’abord sur un sentier peu visible. Le sentier devient ensuite de plus en plus évident . La longue descente, assez monotone, demande près de 3 heures. Retour au point de départ ou l’on a laissé la voiture.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
Total Length: 0Max Elevation: 0Min Elevation: 0