pic de l'albe

  • 01
    Localisation : Hospitalet près l'andorre,
    époque : juillet à mi octobre,
    Durée: 8 heures . fait en 4h49 en août 2013,Difficulté : * un peu de hors sentier, orientation, nombreux éboulis assez pénibles,
    Dénivelé: 1300m environ,
    distance : plus de 19kms,
    Accès : Tarascon sur ariege, Ax les thermes, merens, l'hospitalet. Se garer dans le village,
    Altitude maximum: 2595 m au col sans nom?,
    Cartographie IGN/Randonnées pyrénéennes (1/50 000)
  • 02
    Attention!! Il faut traverser la nationale. La tache s'avère périlleuse car dès 7 heures du matin des dizaines de véhicule remontent vers l'Andorre, pressés de remplir leur coffre de cigarettes, alcools et autres téléphon
  • 03
    Une fois cet obstacle franchi vous n'avez plus qu'à suivre le chemin balisé gr. Il s'agit du gr transfrontalier. Le chemin suit la conduite forcée. Plus haut une bifurcation. A droite vous allez vers l'étang de pedourres, à gauche vers l'étang du sisca. Vous suivez la direction de l'étang du sisca.
  • 04
    Le bon sentier prend assez peu d'altitude et serpente dans les prés.Enfin voilà l'étang du sisca.
  • 05
    Vous longez cet étang par la droite. N'hésitez pas à vous retourner pour admirer ce plan d'eau brillant dans le matin.
  • 06
    Toujours en montant gentiment, le sentier vous amène à l'étang du siscar.
  • 07
  • 08
    Vous dépassez l'étang en suivant le bon chemin. A environ 2200 m d'altitude, vous quittez le chemin qui monte vers le porteille du sisca pour prendre, sur la gauche, une petite sente peu nette qui longe un petit étang par la gauche. Vous êtes en vue du col sans nom qu'il va falloir franchir.
  • 09
  • 010
    La sente, parfois cairnée, continue en direction du col et passe devant l'étang de régalecio.
  • 011
    étang de regalecio
  • 012
    La sente commence à escalader le col. Un peu avant le sommet du col la pente se redresse fortement. Au moment ou la pente se redresse la vague sente se perd. Il faut mettre les mains et s'accrocher aux herbes.L'endroit, marqué par de nombreuses traces, semble être un lieu de passage pour les isards ou les moutons.. Vous dominez les étangs de régalecio.
  • 013
    Il vous faudra un temps bien sec pour éviter les glissades. Une fois au col vous apercevez le grand étang d'albe en contrebas. Le pic de l'albe n'est plus très loin.
  • 014
    Vue du col sans nom
  • 015
    La pente qui descend vers l étang de l'albe n'est guère impressionnante sur ce versant.On trouve une zone de gros éboulis assez stables, sur plus d'un km. En louvoyant et en suivant une sente plus ou moins nette vous évitez, le plus possible mais malheureusement pas totalement, les éboulis et atteignez la rive de l'étang de l'albe
  • 016
    Le bel étang de l'albe
  • 017
    Vous suivez la rive de l'étang d'albe sur sa droite et rejoignez le chemin balisé GR. Il vous suffit maintenant de le suivre. Le chemin, qui franchit une longue zone déboulis pénibles, atteint l'autre étang d'albe, plus petit.
  • 018
    Plus bas une bifurcation se présente. Tout droit vous iriez à merens. Prendre donc à droite en suivant le gr vers la couillade de pedourres. Après une légère remontée vous atteignez ce col.
  • 019
    Vue sur l'étang d'albe
  • 020
    Vous plongez ensuite vers le bel étang de pedourres.
  • 021
    La couillade de pedourres
  • 022
  • 023
  • 024
    Plus bas, en suivant le ruisseau, vous atteignez un étang artificiel sans nom sur la carte.
  • 025
  • 026
  • 027
    Etang artificiel
  • 028
  • 029
    Vous rejoignez ensuite sans difficulté la bifurcation indiquée plus haut. Enfin vous arrivez à votre point de départ, les yeux remplis des paysages magnifiques que vous avez vus tout au long de ce périple. Vous aurez compté au moins 7 lacs..
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 010
  • 011
  • 012
  • 013
  • 014
  • 015
  • 016
  • 017
  • 018
  • 019
  • 020
  • 021
  • 022
  • 023
  • 024
  • 025
  • 026
  • 027
  • 028
  • 029