• 042
    Départ de vizzavona alors que le village dort encore. Un peu de piste au départ. L'étape va être longue. C'est la plus longue en distance. Mon mollet droit étant sensible je pars lentement. La piste monte en lacets vers la bocca palmente.
  • 044
    Je suis doublé par deux randonneurs en marche rapide. L'un d'eux a fait l'utmb. Je les suis, mon mollet ne se manifestant pas. j'accélère et finalement je parviens avant eux à la bocca palmente. Après le col le chemin continue en courbe de niveau, ménageant de belles vues sur la montagne corse.
    En 2018, cette partie me semblera très longue, voire intrminable Le chemin arrive ensuite aux bergeries scarpaceghje.. Une raide montée et l'itinéraire atteint le refuge d'e capanelle.
  • 046
    Les randonneurs que j'avais suivi ont pris un raccourci en suivant la route. Je les doublerai plus loin. Ils ont prévu de faire le gr en 4 jours.
  • 047
  • 048
    Toujours dans la forêt le chemin rejoint le plateau de ghjalgone. A cet endroit démarre la variante pour le monte renoso ou rinosu que je ne prendrai pas.
    en 2018, la forêt est en partie incendiée.
  • 049
    La suite vers le col de verde me parait assez longue, bien qu'arpentant une agréable et profonde forêt. Après le col de verde le sentier monte rudement, d'abord dans la forêt puis à découvert pour atteindre le col ou bocca d'oru.
  • 050
    La partie après le col de verde est très longue.
    En 2018, je prends un gros orage. Je ne suis passeul. J'arrive trempé au refuge. Heureusement, l'orage passe rapidement et les affaires ont le temps de sécher.
  • 051
    Au col je tourne à droite, suit le sentier sur le plateau pour atteindre le refuge de prati. Le gardien ne me croit pas quand je lui dis que j'ai réservé. Je dois donc payer une deuxième fois ma place.
  • 052
  • 053
  • 054
    Douce soirée au refuge.
  • 042
  • 044
  • 046
  • 047
  • 048
  • 049
  • 050
  • 051
  • 052
  • 053
  • 054
Total Length: 0Max Elevation: 0Min Elevation: 0