de ciottulu à pietra piana

  • 026
    Encore une longue étape. Tout d'abord il faut rejoindre le refuge de manganu. En allant vers les bergeries d'e radule le sentier longe un torrent avec de belles vasques. Pourtant le chemin me semble long. Je rejoins les bergeries vers 9 heures du matin. Le sentier passe dans la forêt. C'est agréable mais long. j'atteins enfin le col du vergio. Après le col le sentier remonte vers la bocca san petru . La montée se poursuit et se fait enfin plus sérieuse. Je préfère ce type de chemin ou je peux gagner du temps sur l'horaire indiqué. J'atteins le coll de reta.
  • 027
    A partir de la commence la descente vers le lac de ninu, autre célèbre site de Corse.
  • 028
    Le lac de ninu. L'itinéraire longe les fameuses pozzines. Le sentier continue sa descente vers le refuge de manganu. Au col d'acqua carniente le sentier remonte vers le refuge de manganu que j'apercevais depuis longtemps. Sur cette portion donnée pour 8 heures je n'ai gagné que 2 h30. Il est déjà 13 heures.
  • 029
  • 030
    Je m'accorde un petit répit et je repars pour le refuge de pietra piana. Je monte assez rapidement vers la brèche de capitellu atteinte en 1h00 environ malgré une gêne au mollet droit qui se précise. Le terrain devient plus accidenté. Il faut passer dans des gros blocs qui demandent beaucoup d'attention. On domine le lac de capitellu.
  • 031
    Le chemin descend dans la rocaille pour rejoindre une petite brèche. En passant à flanc on domine les petits lacs de rinosu. On emprunte un passage raide, équipé de chaines. Il faut ensuite remonter vers la bocca minuta par une sente raide. Je peste car mon mollet me gène et j'ai peur pour la suite.
  • 032
    Enfin à la bocca minuta c'est la descente vers le refuge de pietra piana. Malgré mon handicap, sur la portion manganu pietra piana, je mets moins de 4 heures. Au refuge le gardien est absent.
  • 033
    Le gardien arrivera dans la soirée et n'a pas le temps de faire les repas. Il faut donc acheter des provisions: salade en boite et lentilles saucisses pour moi. Cette étape s'avère la plus longue de la traversée, pas loin de 40kms. Une bonne douche glacée et je me sens en parfaite forme.
  • 035
    Je remarque que le refuge est amarré avec des câbles pour ne pas s'envoler. Il est bien sur bondé et j'ai de la chance de trouver une place vu mon problème de réservation. Les toilettes semblent mal entretenues et à l'abandon.
  • 026
  • 027
  • 028
  • 029
  • 030
  • 031
  • 032
  • 033
  • 035